Auteur

Auteur d’aphorismes, de romans noirs et  nouvelles roses…

 

 

La langue française, je l’ai apprise comme  une langue étrangère.

I learn french language like a foreign language.

Ho imparato il francese come un lingua straniera.

Aprendí a francés como lengua extranjera.

Ik leerde Frans als een vreemde taal.

Et puis en l’enseignant (de la sixième à bac plus 3),  j’ai essayé de la transmettre comme un flambeau qui brûle et éclaire.

And then teaching (from sixth to bac plus 3), I tryed to transmitt it as a torch that burns and enlightens.

E poi d’insegnamento (dal sesto al bac oltre 3), ho provato di trasmettela come una torcia che brucia e illumina.

Y luego enseñar (de sexto a bac plus 3), lo transmiten como una antorcha que arde y alumbra.

En dan onderwijs (van zesde tot bac plus 3), overgedragen ik het als een fakkel die brandt en verlicht.

J’ai parlé le français national en 4ème position.

D’abord le sarde, plus précisément le sassarezu, la langue du nord de la  Sardaigne, à table avec mes parents.

Puis l’italien, en visite chez les amis.

Puis le chti de la région  valenciennoise, partout autour de chez moi,  avec les potes des corons,  même à la grande école.

Et enfin le français de Molière ….

Je suis tombé amoureux de cette langue, et ai  eu la chance de croiser sur ma route des instituteurs, trices,  professeurs, qui m’ont aidé à l’aimer encore davantage!

J’ai dévoré tous ces auteurs qu’on appelle classiques : Flaubert, Balzac, Zola, Maupassant, Stendhal, Proust, Hugo, Verne… et les poètes jusqu’à  l’épuisement des couvertures…

Ils sont tous mes pères spirituels, parmi lesquels je sors de temps en temps quelques favoris: Gary, Céline, Giono,  Albert Camus, Barrico…

J’espère sincèrement avoir essayé de rendre hommage à la complexité et à la subtilité de la langue française dans mes livres :

« Au petit bonheur », « Contes sur  nous », « La vie est beautyfolle », et  « ‘Aphorisiaques »: (« Le prince charmant comme il
respire »).

J’y ai joué avec les connotations, les sons, les dessins, les allusions, pour  transformer chaque mot en ses possibles, et lui donner ainsi plus de respirations…

Quant à mes quatre polars : « Villa confusione »,  « Le monde est un bousillage », « L’archange  est nu », (suite de : »le monde est un bousillage »), et « Sniper  bleu » ‘petite nouvelle noire) édités chez Krakoen, j’ai tenté d’y  faire voyager le lecteur dans mes espaces intimes, en lui léguant une partie des frissons que j’ai attrapés au cours de mes lectures policières  internationales…

En y glissant du sourire, de la sensualité, et une structure narrative sortie  un peu des sentiers trop piétinés .

Allez voir svp sur :

Please go to :

Per favore andate a :

Por favor vaya a :

Ga naar:

www.krakoen.fr

 

Je suis édité aussi depuis janvier 2013 chez:  Ska éditeur numérique. on peut y télécharger des nouvelles noires, polar,  ou érotiques…

Mes nouvelles érotiques: « Amaurosa »,  « Sainte-Lucie », « Chaude et froid ». « Transports amoureux ».

J’ai participé à des recueils noirs et roses dans :  « Sacré Noël, « Plages interdites », « Sainte Valentine »,

Mes nouvelles noires: « Sniper  de son ombre », « Sniper du noir », « Sniper bleu ».

D’autres vont bientôt paraître…

Auteur de nouvelles noires et roses chez Ska, cliquez sur ce lien, svp, pour me retrouver :

http://skaediteur.net/jose-noce/